PhysicoChimie des Processus de Combustion et de l'Atmosphère

Vous êtes ici : Accueil > Recherche > Equipes de recherche > E1 : Physicochimie de la Combustion > Autoinflammation et combustion de basse température

Auto-inflammation et combustion de basse température

Présentation Générale

UMR-8522

Les objectifs de l’axe de recherche concernent l’étude expérimentale en machine à compression rapide (MCR) et la modélisation thermocinétique du phénomène d’auto-inflammation. Des mécanismes cinétiques liés à l'auto-inflammation de molécules représentatives des carburants diesel et du gaz naturel sont développés. Par ailleurs, l'équipe est impliquée dans l'ANR Plasmaflame qui vise à étudier l'effet de l'application d'une décharge plasma nanoseconde sur l'initiation de la combustion. 

Au niveau régional, l'équipe participe au GIS IRENI au sein de l’Axe « Qualité de l’Air - Remédiation » sur la problématique de la réduction des gaz à effet de serre. Ce travail concerne la cinétique d’autoinflammation de mélanges gazeux à haute pression pour des applications en conditions moteur, cogénération, turbine à gaz (avec le soutien de GDFSuez)…

Au niveau national l’équipe collabore avec le LPP-Palaiseau et EM2C-Paris sur la combustion assistée par plasma (ANR Plasmaflame).

Au niveau international nous collaborons, notamment avec le Lawrence Livermore National Laboratory (USA), la National University of Ireland (Galway), l’Institut für Verbrennung und Gasdynamik (IVG) de Duisburg (Allemagne) et l'Argone National Laboratory (USA).